Quand vient la fin de l’été, malgré des jours plus courts, viennent aussi de magnifiques couleurs : les rouges flamboyants, les jaunes d’or des feuillages d’automne. Une branche pleine de baies, un hortensia livrant ses derniers atours et pourquoi pas les rondeurs oranges d’une citrouille : ne voyez-vous pas une belle composition florale se dessiner.

Des bouquets comme des balades en forêt

automne-contenu2

Quand vient cette saison, on a tous envie d’aller chercher des champignons, de ramasser quelques châtaignes. Mais n’est-ce pas les couleurs des feuilles qui tombent qui ne nous poussent pas irrésistiblement vers la forêt ? Ces teintes, c’est celles que l’on a envie de retrouver à la maison, celles que nous proposent encore les fleurs de cette saison. Alors on profite tant qu’on peut du mordoré des hortensias, de l’exubérance des dahlias, des baies rouges ou orangée des églantiers, du brun des écorces, des mousses des sous-bois. Ailleurs, on fête Halloween, on célèbre les citrouilles. Alors pourquoi ne pas en faire les écrins de compositions fleuries, pas pour la peur, mais pour la douceur.

Se souvenir autrement

L’automne, c’est aussi la période où nous nous souvenons de ceux qui nous ont quittés. Le pot de chrysanthèmes n’est pas un parcours obligé. Pour ceux que nous avons aimés, ceux qui ont été si particuliers dans notre vie, si nous pensions à quelque chose de différent ? Des mousses, des branchages, des écorces, des fleurs bien sûr seront la palette de compositions délicates, toutes en retenues, pour commémorer nos disparus. Et puis, vous avez peut-être une idée bien précise pour transformer cette tombe, la fleurir enfin comme vous l’entendez ; et si l’on en parlait ?